BUSINESS NOT AS USUAL

Les amis, on profite de cette période de confinement pour retracer avec vous notre histoire de nos débuts à aujourd'hui. 
On vous cache pas que nos plans ont été chamboulés suite au confinement, mais on essaie de vous proposer quelque chose qu'on souhaite faire depuis longtemps. 
Vous allez pouvoir retrouver la plupart de nos meilleurs modèles rangés par année. 
On a besoin de votre soutien!

Shop now

2011, notre première année

Peu après la fin du lycée, un soir on rentrait de soirée et on discutait de ce qu'on allait faire de nos vies. 
Jeune, ambitieux, parfois vicieux, on s'est rendus compte qu'on ne deviendrait pas footballeurs de haut niveau, ou musiciens à succès. 
On a donc décidé de lancer une marque de vêtements, avec l'ambition de croquer le monde et de la vendre partout. 
L'heure du micro-ondes affichait 4h15 du matin. 
C'est comme ça que l'aventure commence. 

TOUT NOS T-SHIRTS DE 2011 ICI

L'année 2011 de Quatre Cent Quinze

Nos premiers t-shirts, notre premier site, nos premiers revendeurs

En Juillet 2011, on vend nos premiers t-shirts à Colette. 
En parallèle on lance notre premier site internet, destiné principalement à nos amis. 
Dans les mois qui suivent, on réalise nos premiers rêves en vendant au Japon, au Luxembourg, à Paris, et à Caen. 

Les premières ventes en magasin, les premiers chèques, les premières ventes en ligne.

L'année 2012

L'année de la confirmation. 
On continue à développer notre partenariat avec Colette, en parallèle on développe de plus en plus notre image avec des shootings et des vidéos. 
Et on essaie de placer nos vêtements sur le plus de stars possible. 

Tous les vêtements sortis en 2012

L'année 2012

L'année de la confirmation, notre deuxième collection, le développement de notre réseau de revendeurs. 

En août 2012 sortait notre troisième collection, que nous avons intitulé Automne Idéal. 
Cette collection était un hommage aux poètes maudits du 19e siècle. 

La collection des poètes maudits a été une de nos collection les plus vendues chez Colette. 
Elle associe des poètes à des textes de rap qui traitent des mêmes thèmes. 

Notre premier article sur GQ

L'année 2013

2013, est la troisième année d'existence de notre marque. 
On développe nos collections, notre univers. 
On sort notre premier dessin animé. 

On collabore avec Colette à l'occasion de l'Art Basel à Miami. 

On collabore et sort un t-shirt exclusif avec un nouveau média: KONBINI

On lance une collaboration avec l'illustrateur Zaven Najjar, sur une collection autour du RAP, les Rapposters. 

L'année 2013 chez Quatre Cent Quinze

En Mars et en Septembre 2013, sortent nos deux collections principales de l'année. 
Nous sommes très fiers d'avoir créé un humble dessin animé pour mettre en valeur une de ces collections. 

En 2013, nous collaborons aussi avec Zaven Najjar sur la série Rapposters. 
C'est également le moment où Colette nous emmène à Miami dans un "art thru" lors de l'Art Basel. 

L'année 2014

2014 est une année charnière qui sera riche d'enseignement pour le futur de notre marque. 
On y développe des relations avec les artistes qui portent nos marques, on découvre un univers qui plait énormément à nos clients.
Enfin on fait pour la première fois de la vente directe, ce qui nous permet de rencontrer physiquement nos clients. 

Notre année 2014

En 2014 nous avons sorti deux collections classiques et une collection coupe du monde. 
La marque continue d'être portée par des artistes, Orelsan, BigFlo et Oli, Jazzy Bazz, Pink Tee, Granville, Superpoze. 

En Juin 2014, arrive la coupe du monde au Brésil. 
On décide donc de faire une collection dédiée, et de cette collection naissent des modèles qui plairont énormément à nos clients. 
Cette collection nous permettra de nous rendre compte du potentiel du foot pour notre marque. 

Nos revendeurs

A la fin de l'année, nous sommes invités à vendre notre marque au Grand Playground à Lille. 
C'est la première fois qu'on rencontre nos clients dans la vraie vie, ce qui pour une marque vendue sur internet change tout. 
Et en décembre, Citadium met en vente pour la première fois nos vêtements. Un de nos objectifs des débuts venait d'être rempli. 

2015

En 2015, toute l’équipe travaille à Paris dans des bureaux dans le Ve arrondissement. C’est la première année qu’on travaille à plein temps sur Quatre Cent Quinze, on a tous arrêté nos études pour développer la marque, et en faire notre métier.
On commence à se verser des salaires tous les mois, on se professionnalise.
Le rêve se concrétise. 
Cette année là, on développe les collaborations, on sort plus de vêtements qu’auparavant, et surtout on se renseigne sur la meilleure manière de développer notre réseaux de magasins à l’étranger.
On décide d’investir sur un salon à Las Vegas, dans lequel on va présenter une collection qu’on sortira un an plus tard. C’est ainsi qu’à l’été 2015, on part faire un voyage en Californie, qui nous amènera jusqu’à Las Vegas à la fin du mois d’août, en y espérant rencontrer des acheteurs internationaux qui nous permettront de vendre à l’étranger. 

L'année 2015

Au début de l'année 2015, on habite tous à Paris, et on en profite pour animer un stand pendant 1 mois à Citadium. 
On y rencontre des clients, et des futurs partenaires qui nous accompagneront des années. 
Dans la foulée, on sort des vêtements presque toutes les semaines jusqu'à l'été. 

C'est aussi cette année qu'on a l'honneur de faire un shooting à Caen, avec deux joueurs du Stade Malherbe, club qui fait des ravages en ligue 1 à l'époque. 
On a donc invité Manu Imorou et Andy Delort à porter nos vêtements. Un rêve d'enfant se réalise en faisant porter nos créations par des joueurs du club de notre ville. 

En plus de ce shooting, on a la fierté de faire porter nos vêtements par d'autres stars Caennaise de l'époque, Fakear, et Malika Ménard

En 2015, on a eu aussi l'immense fierté de s'associer à la Gaieté Lyrique et de réaliser une collaboration sur t-shirt, sweat et casquette pour leur exposition "PARIS MUSIQUE CLUB"

L'été 2015 sera a jamais marqué dans nos mémoires, car pour la première fois, cette aventure lancée après le lycée nous emmènera dans un magnifique voyage en Californie. Nous avions pour objectif d'y rencontrer des magasins lors d'un salon international. 
Le pari était grand, à la hauteur de l'investissement dans ce voyage. 
Rendez-vous en 2016 pour voir si on a gagné à la roulette. 

L'année 2016

L'année 2016 est l'année d'un pari gagnant pour nous. 
On a réussi à exporter notre marque à l'international, et on a sorti de belles collections. 
En fin d'année, on ouvrait notre premier magasin éphémère à Paris. 

2016, l'année où on s'exporte.

En début d'année, on sort notre collection "Révolution Française". 
Il s'agit de la première collection qu'on vend lors de salons. On l'a fait fabriquer en partie au Portugal, et nous sommes allés la vendre aux Etats-Unis. 
C'est la qu'on rencontre beaucoup d'acheteurs étrangers, qui décident de vendre Quatre Cent Quinze chez eux. 
Le rêve continue. 

Des trains intercités Paris-Caen, aux longs courriers Paris-Los Angeles, des plages de Santa Monica, à celles de Saint Aubin, nous avons appris un nouveau métier avec cette collection Révolution. 
Nous nous sommes frottés à un nouveau monde, un monde où on doit avoir des mois d'avance, faire des prototypes avec des usines, avancer de l'argent sans en revoir la couleur avant de longs mois, et apprendre à traiter avec des acheteurs internationaux, avec tous les soucis de langues, de culture, de douane que ça comporte. 

Notre Dame de Brooklyn

En réalisant cette collection où deux univers artistiques que certains cherchent à opposer, s’épousent, nous avons voulu montrer que chaque oeuvre d’art qui provoque une émotion mérite d’être respectée.


C’est la raison pour laquelle un jour d’été, après avoir dégusté un bon sandwich, nous avons voulu associer des titres de romans, à des références de gangsta rap. C’est ainsi que nous avons passé tout un après midi à chercher des jeux de mots, et à boire des fanta orange pour garder l’esprit vif.

Nous avons choisi le gangsta rap et son vocabulaire violent car le rap n’a pas besoin d’être policé pour être poétique. Nous aimons aussi créer un décalage, et révéler un paradoxe qui peut amener certaines personnes à réfléchir sur la place de ces deux arts.

Cette collection nous permet aussi de lever notre majeur en l’air en direction des esprits fermés, de ceux qui critiquent et dénigrent les cultures urbaines, tout en érigeant la littérature traditionnelle en art majeur, sans y réfléchir.

L'EURO 2016

En 2016, l'euro de foot se jouait en France. 
À cette occasion, nous avons réalisé tout une collection qui a été distribuée dans tous les Citadium de France. 
Nous avons également eu la chance de vendre cette collection au Citadium Caumartin sur un stand, pendant toute la durée de la compétition. 

La collection "Hommages"

Chaque pièce de cette collection est inspirée par un artiste que nous apprécions particulièrement. Les références sont donc variées, et nous aimons l’idée que se côtoient sur nos vêtements des artistes différents mais tous inspirants, de Françoise Sagan à Kanye West en passant par les Beatles. 🎵

Pour cette collection, nous avons perfectionné notre savoir-faire sur les t-shirts et particulièrement sur les sweaters. Les broderies sont de plus en plus travaillées, et nous investissons des parties du vêtements sur lesquelles nous n’avions jamais travaillé auparavant, comme les coudières ou les manches. Nous avons continué à travailler avec les usines avec lesquelles nous avons commencé à faire nos premières collections, afin de renforcer notre collaboration et de continuer d’encore améliorer la qualité des vêtements que nous vous proposons. Nous sommes fiers d'avoir vendu cette collection en France, au Japon, aux États-Unis, et à Taïwan👊

🗽🗻

L'année 2017

2017 est une très grande année pour nous, une année d'aboutissements. 
Nous vendons notre marque partout dans le monde, grâce aux salons que nous faisons à Florence, Paris, Berlin, Londres, New York et Las Vegas. 
Nous collaborons sur une collection avec le Stade Malherbe de Caen, le club de notre ville. 
Et enfin, nous ouvrons notre propre atelier de production en Normandie, et nous employons nos amis pour la première fois. 
Un rêve qu'on n'osait même pas imaginer. 

Le début de l'année 2017

Nous commençons l'année en sortant une de nos collections préférées: Underground Kings. 
Nous y associons des artistes venus d'univers créatifs différents, mais que nous arrivons à rapprocher. 
En effet, ils sont tous à nos yeux des rois sans couronne, qui ont influencé leur art, et leur époque, tout en restant incompris. 
C'est ainsi que Gucci Mane, Françoise Sagan, Salvador Dali, Jean-Luc Godard et Allen Iverson se retrouvent dans une collection. 

Stade Malherbe Caen

Lors de l'été 2017, on a eu l'honneur de dévoiler la collection qu'on a dessiné pour le club de notre ville, le Stade Malherbe de Caen. 

Une saison en enfer

À l'automne 2017, nous sortons une collection inspirée par le recueil de poèmes "une saison en enfer" de Rimbaud. 
Dans ces poèmes, Arthur Rimbaud traite de son voyage intérieur, de sa déception de la société et de sa morale, et surtout de sa déception envers l'amour. 
Nous avons eu l'honneur de shooter cette collection avec le rappeur Jok'air. 

Notre collaboration avec Urban Outfitters

En fin d'année 2017, nous avons eu l'honneur de réaliser une collection en collaboration avec Urban Outfitters, qui a été vendue dans tous les magasins Urban Outfitters des Etats-Unis. 
Des américains de Chicago à Phoenix, de Portland à Miami, de New York à Los Angeles ont pu s'acheter des vêtements Quatre Cent Quinze. 

L'année 2018

En 2018, nous avons sorti nos deux collections habituelles, automne hiver, et printemps été. 
Seulement, nous avons préparé une belle collection pour la coupe du monde de football 2018. 
Nous avons eu la chance de la vendre dans de nombreux magasins, dont notamment Citadium et Le Bon Marché. 

Nous avons aussi collaboré avec le magazine SoFoot.

L'année 2018 en détails

Nous avons commencé l'année en sortant notre collection Life is good, que nous avons eu le plaisir de vendre du Liban en Allemagne, d'Australie aux Etats-unis, en passant par le Japon et Nancy. 

Nous avons eu l'honneur et le plaisir de travailler avec Baptiste Lecaplain sur le shooting de cette collection. 

La coupe du monde 2018

Nous avons eu le plaisir de sortir une collection entièrement dédiée au Football pour la coupe du monde en Russie. 
Nous avons vendu cette collection à Citadium, au Bon Marché, et à Urban Outfitters aux USA. 
Quand la France est devenue championne du monde, nous avons sorti évidemment des t-shirts pour célébrer la victoire. 

La collection Hiver 2018, la collection fantôme

Pour la première fois, vous allez pouvoir découvrir une collection sur laquelle nous n'avons pas communiqué, et que nous avons vendu UNIQUEMENT en magasin à l'étranger. 
Comme la France était championne du monde de football, nous avons préféré nous concentrer sur nos vêtements inspirés par le football cet hiver là!
Aujourd'hui, découvrez exclusivement cette collection, jamais vue sur nos réseaux. 

L'année 2019

En 2019, notre SUPER ATELIER se développe de plus en plus, et nous essayons de développer Quatre Cent Quinze en proposant des collections plus poussées qu'auparavant, avec des shootings au Brésil, une association avec la Croix Rouge, ou des boutiques éphémères tous les 6 mois à Paris. 

L'année 2019 en détails

En 2019 on a eu le plaisir de vous accueillir en Janvier et en Juin dans des pops ups à Paris qu'on avait pris soin de bien décorer afin de vous faire vivre une belle expérience. 

On a aussi sorti plusieurs collections, dont la collection COPA AMERICA qu'on a eu le plaisir de shooter au Brésil

On a également sorti une collection inspirée par la culture Japonaise, pour laquelle on a fait un lookbook manga

Quatre Cent Quinze x Croix Rouge

À l'occasion du Black Friday, on a décidé de proposer une offre solidaire. 
On a donc vendu à prix très réduit un ensemble de vêtements Quatre Cent Quinze, et pour chaque achat, on faisait un don en vêtements à la Croix Rouge de Caen. 

On a été très fiers et très heureux de pouvoir participer à notre niveau à un effort de solidarité avant Noël. 

L'année 2020

En début d'année 2020, on a fouillé au plus profond de notre âme et de notre catalogue de vêtements, et on vous a proposé 3 remix de nos modèles préférés. 
Après avoir vécu de nouvelles expériences, on les a regardé différemment et ils ont pris un nouveau sens.